martinique174.jpg
arletg11.jpg
DSC02456.JPG

La commune s'étend sur trois anses principales de la côte sud caraïbe de la Martinique :

  • Grande-Anse, au nord ;

  • Les Anses-d'Arlet, au centre (le bourg) ;

  • Petite-Anse, au sud.

Près de Grande-Anse se trouvent deux autres petites anses, accessibles par la route des Anses menant, du sud vers le nord, aux Trois-Îlets :

La particularité de ces deux anses est que « normalement », les plages du Nord de la Martinique sont de sable noir et celles du Sud de sable blanc ; or, pourtant séparées par une simple avancée sur la mer, l'une est de sable blanc (d'origine bioclastique), l'autre de sable noir (d'origine volcanique), constituant la seule plage de sable noir du Sud de la Martinique (d'où probablement son nom d'Anse-Noire). À Anse-Noire, l'avancée sur la mer est dotée d'un plongeoir naturel appelé le point Y ; également d'une grotte : la grotte des Chauves-Souris.

 

Le bourg des Anses d'Arlet

 

     A l'écart des grandes stations touristiques du sud de la Martinique, les Anses d'Arlets ont su garder un charme authentique... un rythme différent. La visite du bourg emblématique de l'île, celui dont la photo illustre tous les reportages qui lui sont consacrée, vous plonge immédiatement dans l'ambiance des Antilles d'antan. Les vieilles maisons en bois, les gommiers et les filets de pêche sur la plage... D’anciennes maisons créoles en bois composent le bourg et participent au calme serein de la commune faisant face à la plage. Le sable est blanc et la mer turquoise… A quelques mètres du bord, un rocher émergeant "la kaye" abrite une foule de petits poissons tricolores, idéal pour les nageurs avec masque et tuba !

IMG_1403.jpg
p1080861.jpg

Les Anses d'Arlet

Grande Anse

 

      Au nord du bourg des Anses d’Arlet, Grande Anse porte bien son nom. C’est une belle et grande plage de sable fin s’étendant en arc de cercle entre deux pointes rocheuses. Très animée grâce aux nombreux bars et petits restaurants qui la bordent, elle est également réputée pour la beauté de ses fonds marins, et la qualité du mouillage qu’elle offre aux bateaux de passage.

      Plus qu’une plage, Grande Anse est un charmant petit bourg dont les maisons plutôt modestes s’alignent tout en longueur au bord de l’eau, face à une baie bien protégée par les reliefs verdoyants du Morne Réduit au nord, et du Morne Champagne au sud. Sa longue bande de sable fin parsemée de quelques cocotiers et de nombreuses terrasses est très prisée des martiniquais qui aiment y venir pique-niquer en famille le weekend, ou siroter un ti-punch entre amis en admirant le coucher du soleil.

    A Grande Anse, il est souvent possible à quelques mètres du rivage de se retrouver nez à nez avec une bande de poissons tropicaux. Mais c’est le long des falaises du Cap Salomon au nord de la plage, ou au sud, aux pieds du Morne Champagne que se font les belles rencontres. Dans un paysage d’éboulis rocheux et de massifs coralliens, une importante faune sous-marine évolue au milieu d’éponges et de gorgones aux couleurs vives. Accessibles aux randonneurs subaquatiques ces sites révèlent tous leurs trésors aux plongeurs confirmés qui pourront descendre à moins 30 mètres le long des tombants. Pour toute information à ce sujet, prendre contact avec les clubs de plongée présents sur la plage. Ils connaissent bien le coin, et peuvent également vous organiser des plongées sur les épaves présentes dans la région.

Les-anses-darlet-Grande-Anse-dArlet.jpg
grande-anse-d-arlet.jpg
01687360014358511166.jpg
Tortue.jpg
anse-dufour.jpg
l-anse-dufour.jpg

Anse Dufour

 

Le plaisir d’une escapade à l’Anse Dufour et à l’anse Noire voisine commence au sommet du morne Bigot quand il s’agit d’emprunter le mauvais ruban d’asphalte qui serpente sur les flancs de la ravine et descend parfois abruptement vers le rivage. Quelques arbres majestueux, des maisons isolées, un hameau, beaucoup de tournants, quelques cahots, et puis d’un coup, au détour d’un virage, une longue descente rectiligne plongeant vers l’océan avec une vue panoramique somptueuse sur la mer Caraïbe et ses eaux turquoise.

Aux pieds de l’éperon rocheux sur lequel s’achève la route, cachée par un rideau d’arbres, se devine à travers les branches une petite crique au sable doré devant laquelle paressent  au mouillage quelques barques de pêche. Un escalier et une rampe pour les personnes en fauteuil permettent d’y accéder.

En contrebas, quelques cabanes de pêcheurs serrées les unes contre les autres sur la gauche, deux bars restaurants à l’ambiance surannée sur la droite, et puis la plage, petite mais superbe avec ses gommiers en équilibre sur leurs rondins, toujours prêts à partir vers le large.

Anse Noire

 

Surplombée par les pentes abruptes des mornes avoisinants, noyée dans la végétation, la petite crique de l’anse Noire offre un paysage bien différent des plages du sud de l’île. Plus sauvage, plus intense. Le contraste avec l'Anse Dufour distante de quelques centaines de mètres est saisissant.

Encaissée entre deux falaises plongeant dans la mer, elle se découvre du haut du piton rocheux qui la sépare de sa voisine. Une jolie bande de sable noir d’origine volcanique généreusement ombragée par de majestueux cocotiers. Un grand ponton d’accostage, quelques gommiers de pêcheurs, des filets qui sèchent aux branches, et cachés sous les arbres, les bungalows d'un petit hôtel restaurant. Le Domaine de Robinson.

Un escalier à flancs de roche mène en contrebas. 136 marches quand même, avant de fouler ce sable fin de couleur sombre, véritable curiosité géologique, ici sur la côte sud Caraïbe où toutes les plages sont de sable blond.

l-anse-noire.jpg
martinique-anses-arlets-anse-noire-plage

Visitez la commune des Anses d'Arlet à travers ces quelques vidéos