Le Diamant jouit d'un des plus beau site naturel de la Martinique et des Antilles. Une longue bande côtière assez étroite bordée par l'imposant relief des mornes avoisinants dont les sommets dépassent pour la plupart les 250 mètres. C'est le cas du Morne Larcher à l'est de la commune, qui avec ses 478 mètres de haut offre un point de vue remarquable sur la région, et sur le rocher du diamant.

     Les deux plus grandes anses, celles de Caffard et du Diamant, se démarque aisément par la beauté du site et par la longueur importante, près de 4 kilomètres, de l'Anse du Diamant qui s'étire du bourg jusqu'aux pieds du Morne Larcher.

 

     Les amateurs de randonnées n'ont que l'embarras du choix, tellement les sentiers qui parcourent les mornes bordant le Diamant sont nombreux. Le parcours qui part de l'Anse Cafard vers Petite-Anse en passant par le sommet du Morne Larcher, est sans doute le plus marquant. Le bourg, avec ses maisons créoles et sa belle église mérite aussi plus qu'un détour.

 

 

Le Diamant

Le rocher du Diamant

 

      A moins de deux kilomètres de la côte, face au morne Larcher, se dresse le Rocher du Diamant. Une pointe de lave culminant à 176 mètres de hauteur surplombant la mer. Ce majestueux témoignage de l'activité volcanique de l'île, doit en partie sa renommée à l'importance stratégique que lui accordèrent les militaires lors des nombreux conflits franco-anglais qui suivirent la révolution française.

 

     Cette vigie avancée dans le canal de Sainte-Lucie permettait en effet de contrôler facilement les navires de guerre et les convois marchands voguant dans la zone. Les anglais, sous la direction du Commodore Hood, investirent la place en 1804 pour y installer une petite garnison de 200 hommes, et de puissantes batteries de canons. Trouvant des allures de navires au Rocher, ils le baptisèrent au même titre qu'un bâtiment de la flotte : "HMS Diamond Rock". Ce n'est qu'en mai 1805 que les français, sous le commandement du gouverneur général Villaret-Joyeuse, reprirent le rocher aux anglais.

Le bourg du Diamant

 

     Avec ses nombreuses maisons en bois d'architecture créole, le Diamant a su conserver une grande part de son charme. Tout en longueur, le bourg s'étire le long de l'Anse du Diamant. En son centre trône la très belle église Saint-Thomas dont la charpente en bois apparent suggère une coque de navire renversée. A quelques mètres de là, un immense ponton dédié à l'accostage des bateaux s'enfonce dans la mer et offre un magnifique point de vue sur la plage et le rocher du Diamant.

Visitez la commune du Diamant à travers ces quelques vidéos